JACQUES MARITAIN, LE PHILOSOPHE AMOUREUX

"Jacques Maritain naît à la fin du XIXème siècle. A 18 ans il tombe amoureux de Raïssa Oumançoff, une étudiante émigrée russe d’origine juive. C’est le commencement d’une histoire d’amour hors du commun. En quête de vérité et tourmentés par des questions existentielles, ils décident de s’accorder un an pour découvrir le sens de l’existence sans quoi ils se donneront la mort. La philosophie de Bergson, et la littérature de Léon Bloy, leur apportent une réponse : la foi catholique. IIs sont baptisés le 11 juin 1906 et se marient la même année. Rejoint par Véra la soeur de Raïssa, ils vivent à trois en communauté laïque. Jacques devient philosophe et écrit. Jacques est engagé dans les combats de son temps : dénonciation de l’antisémitisme, du fascisme, du nazisme dès les années 30. Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, il envoie des messages par la radio depuis l’Amérique où il s’est réfugié avec Raïssa et Véra. Jacques est ambassadeur de la France au Vatican pendant 5 ans après la guerre avant de devenir professeur d’Université à Princeton, aux Etats Unis. Il y séjourne 20 ans, avant de revenir en France après la mort de Véra. Raïssa disparaît peu de temps après en 1961. Brisé par cette perte Jacques vit dans une communauté des Petits Frères de Jésus à Toulouse avant de le devenir à son tour à 90 ans. Philosophe, théologien, directeur littéraire, professeur d’université, directeur de conscience Jacques n’a cessé de travailler et de publier. Il meurt le 28 avril 1973. Sur sa tombe on peut lire cette simple épitaphe en dessous du nom de sa femme : Et Jacques 1882- 1973."


​I have read and accept the Legal Notice and Privacy Policy​.

​I hereby declare on my own responsability​ to be of legal age according to the legislation in my country and I certify the accuracy of this statement.